Prix de l’ACEF 19e

Les Prix de l’ACÉF-XIX sont décernés chaque année au meilleur ouvrage et au meilleur article publiés au cours des deux années précédentes par les membres de l’Association. Les articles et ouvrages soumis sont jugés par un jury composé de trois membres de l’ACÉF-XIX et présidé par le secrétaire de l’Association. L’ACÉF-XIX offre aussi un prix pour la meilleure communication étudiante présentée dans le cadre de son colloque annuel.

 

Principaux règlements du concours

  1. Les Prix de l’ACÉF-XIX couronnent un article et un livre publiés en français ou en anglais et portant sur la langue, les littératures ou les cultures de langue française du XIXe siècle, en Amérique du Nord, en France, ou ailleurs dans le monde, ainsi que la meilleure communication proposée par un.e étudiant.e au colloque de l’ACÉF-XIX.

 

  1. Les candidat.e.s aux Prix doivent envoyer une version électronique de leur article ou de leur manuscrit au secrétariat de l’association: acef19e@gmail.com

 

  1. Ces envois doivent parvenir au plus tard le 20 avril 2020.

 

  1. Les livres publiés en V ou en 2019 seront acceptés pour le Prix du meilleur livre 2020. Les articles publiés en 2018 ou en 2019 seront acceptés pour le Prix du meilleur article 2020.

 

  1. Peuvent concourir ceux et celles qui sont membres de l’ACÉF-XIX en 2019 ou en 2020.

Les membres de l’ACÉF-XIX peuvent proposer un article ou un livre écrit par un.e collègue.

  1. Les candidat.e.s aux Prix peuvent soumettre un article et un livre la même année ou deux années consécutives, à condition que la matière soit entièrement différente (par exemple, l’article ne peut pas être simplement adapté d’un chapitre du livre).

 

Modalités pour le prix de la meilleure communication étudiante

Les étudiant.e.s intéressé-e-s à participer doivent écrire au secrétaire de l’association pour manifester leur intérêt et lui faire parvenir une version écrite (aussi définitive que possible) de leur communication par courriel au plus tard le 20 mai 2020.

 

Modalités pour le prix de la meilleure communication étudiante

Les étudiant.e.s intéressé-e-s à participer doivent écrire au secrétaire de l’association pour manifester leur intérêt et lui faire parvenir une version écrite (aussi définitive que possible) de leur communication par courriel au plus tard le 20 mai 2020.

Prix du meilleur livre

2019

Mélodie Simard-Houde, Le reporter et ses fictions : poétique historique d’un imaginaire, Presses universitaires de Limoges, collection « Médiatextes », 2017.

2017

Alex Gagnon, La communauté du dehors. Imaginaire social et crimes célèbres au Québec (XIXe – XXe siècles), Montréal, Presses de l’Université de Montréal, coll. « Socius », 2016, 492 p.

2014

Marilyn Randall (Western University, London)
Les femmes dans l’espace rebelle. Histoire et fiction autour des Rébellions de 1837 et 1838, Montréal, Nota Bene, 2013.

2011

Patrick Thériault (Simon Fraser University, Vancouver)
Le (Dé)montage de la Fiction : La révélation moderne de Mallarmé, Paris, Honoré Champion, 2010.

2010

Guillaume Pinson (Université Laval)
Fiction du monde. De la presse mondaine à Marcel Proust, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, coll. « Socius », 2008.

Prix du meilleur article

2019

Janice Best, « Le privilège de la parodie : la censure politique dans le vaudeville», Nineteenth-Century French Studies, University of Nebraska Press, Volume 44, Numbers 3 & 4, Spring-Summer 2016, pp. 250-265.

2014

Jean-François Richer, « Balzac sonoriste », dans L’Année balzacienne, 2013/1 (n° 14), p. 327-351.

2013

Rainier Grutman, « Chronique d’un déclassement annoncé : le statut du traducteur dans la France romantique », dans Christine Lombez (dir.), Traduire en langue française en 1830, Presses de l’Université d’Artois, 2011, pp. 77-92.

2010

Anthony Glinoer et Björn-Olav Dozo, « Groupe, cénacle, mouvance : essai de sociologie quantitative des Jeunes-France », dans Anthony Glinoer (dir.), Autour des Jeunes-France, Les Cahiers du XIXe siècle, n° 3-4, 2008-2009, pp. 37-60

Prix de la meilleure communication étudiante

2019

Karine Brière, « Nana et la « mangeuse d’hommes » française », Université de Colombie-Britannique, 1er juin 2019.

2017

Vicky Gauthier, « Le banquet de Rachilde », Université Ryerson, 28  mai 2017.

2014

Lara Popic, « La gloire de l’artiste : le cas de George Sand », Université Brock, 24 mai 2014.

2013

Fabrice Szabo, « Rouge, noir, Misérables, impair et films », Université de Victoria, 4 juin 2013.

Publicités